Informations


Extension de la demi-part fiscale aux veuves d'anciens combattants  :

Je vous informe d’une disposition fiscale au bénéfice des veuves d’anciens combattants, passée inaperçue.
Suite à un amendement, l'article 158 de la loi de finances 2019-1459 du 28 décembre 2019 a modifié l'article 195 du Code Général des Impôts et accordé le bénéfice de la 1/2 part fiscale aux veuves de plus de 74 ans, quel que soit l'âge de décès du conjoint titulaire de la carte d'ancien combattant.

Cette disposition est applicable pour les déclarations de revenus de 2021.

Vous trouverez les textes cités ci-dessus dans cet   annexe



Information diffusée par l'APCLD, Grand Est, :  voir ici




Informations qui nous ont été communiquées par la DNAS
 
(DIRECTION NATIONALE DES ACTIVITÉS SOCIALES de La Poste) :

- Flashinfos n° 4 et 5 de la DNAS  :

Liensocial_4      et      Liensocial_5


- Flashinfos n° 3 de la DNAS contenant diverses informations utiles et concrètes :



- nouveau site internet gouvernemental SOLIDARITE NUMERIQUE pour aider les personnes ayant des difficultés à utiliser les outils numériques.


- La Poste se mobilise et contribue à rompre l’isolement en rendant gratuit son service de lien social :






Vous en avez peut-être dans vos boites mails. Des messages au ton amical mais inquiétant. Ne vous faites pas avoir, il s'agit d'arnaques. Explications.

Ces personnes qui vous envoient des mails ont des noms qui peuvent sembler familiers mais ils cachent pourtant un réseau de malfaiteurs prêts à vous soutirer de l’argent en vous faisant croire qu’ils ont un problème.  Les messages qu’ils contiennent sont souvent similaires :

Attention à toutes ces arnaques qui sévissent en ce moment :

- "Bonjour, peux-tu me joindre dans l'immédiat par mail pour un recours stp? J'aimerais te faire part d'une situation me concernant, je reste en ligne devant l'ordi".
- "Coucou,Comment vas-tu ?J'aurai un service à te demander par mail.Dans l'attente de te lire".
- "Bonsoir,Tu vas bien ?Puis-je te demander un service ?".

Le ton est amical et intrigant à la fois. Une méthode a priori parfaite pour inciter le plus d’internautes possibles à répondre. Mais il s’agit évidemment d’une arnaque et le piège se refermera sitôt la première réponse envoyée.

En tentant de nouer une relation de confiance, ces escrocs vont en effet vous raconter, chacun à leur manière, connaître un problème de taille (malade, bloqué à l’étranger sans argent…) et avoir besoin d’argent pour le résoudre. Evidemment, il faudra leur envoyer une somme importante, voire leur transmettre vos coordonnées bancaires. De l’argent que vous ne reverrez ensuite jamais.

Si vous recevez ce type de mails dans votre boîte électronique, supprimez-les immédiatement. Si le nom est celui de l’un de vos proches mais le message est identique à l’un des mails cités plus haut, contactez-le par téléphone pour vous assurer qu’il ne s’agit pas d’une arnaque. Autrement, n’y répondez pas, son compte peut avoir été piraté.

Si vous ne connaissez pas l'expéditeur surtout ne répondez pas à son e-mail ! Pourquoi, ce n'est qu'une supposition, mais cela indique que vous êtes surement plus malléable que la moyenne et qu'en affinant un peu ces messages il pourra profiter de votre réceptivité pour arriver à ces fins. De plus vous confirmez au pirate que derrière cet e-mail il y a un compte actif et donc il pourrait essayer de vous pirater par la suite.



Bénéfice de la campagne double aux anciens combattants d'Afrique du Nord.

Comme vous le savez, des dispositions sont déjà intervenues pour traduire dans leurs pensions l’exposition « au feu » à laquelle certains de nos collègues ont dû faire face. Ces dispositions restent cependant de portée  limitée : pratiquement aucune incidence sur la retraite si l’exposition au feu fut inférieure à 6 mois.
Afin de préparer une action auprès du Ministère des Armées, l’ACVG PTT (l’association des anciens combattants et veuves de guerre), les combattants des Douanes et l’ANR se sont associées pour recenser les collègues qui étaient simplement présents sous les armes en AFN, grâce au sondage figurant en pièce jointe.



  Vous êtes retraité(é) d’une de ces entreprises (La Poste, France Télécom - Orange ou l'une des filiales), Vous pouvez devenir sociétaire en souscrivant une part sociale dans une coopérative adhérente à la Fédération Nationale des Coopératives de Consommation. Vous pourrez alors bénéficier de tous les avantages.

Le réseau de consommateurs de la Coop a pour objectif de "MIEUX CONSOMMER" en proposant à l'ensemble de ses sociétaires le moyen d'accéder, à des produits répondant à leurs besoins tout en respectant au mieux l'environnement, à des services adaptés intégrant la notion « d'empreinte carbone », tout en leurs apportant un réel avantage.
Les offres privilégient les fournisseurs, les fabricants, les artisans, les distributeurs et les prestataires issus du tissu économique local.
Par une négociation permanente des propositions,  la Coop prend part à la défense du pouvoir d'achat des sociétaires des coopératives.
Tous les produits proposés  sont négociés à des prix inférieurs à ceux du marché, avec des réductions pouvant aller jusqu’à -40%.

portail internet : www.lacoop.fr

contact :
COOP LORRAINE-CHAMPAGNE-ARDENNE
1 PLACE DU GENERAL DE GAULLE 57000 METZ
03 87 63 88 64 ou 88 77 ou
e-mail : lacoop.metz@wanadoo.fr

De plus les Coopératives et La Banque Postale ont signé un accord de partenariat qui vous permet de profiter, en tant que retraité postier sociétaire de la Coop, des services de La Banque Postale pour financer et assurer vos projets.



Fiche de renseignements personnels :   fiche

Cette fiche a pour but de présenter une trame pour y consigner des renseignements personnels.
Regroupés, modifiables et indispensables à soi-même, ou en cas d'impossibilité ou de décès, à une tierce personne chargée de régler certaines formalités.


Formalités à accomplir en cas de décès :   document


Reçu fiscal

Selon la législation, il ne peut être établi de reçu fiscal pour déduction des impôts de la cotisation payée.

En effet, L'ANR n'est pas un organisme d'intérêt général, ni une association d'utilité publique.

(sujet traité lors de l'Assemblée Générale des 7 et 8 juin 2011)